L'objectif étant d'observer et collecter des données afin de les transmettre à l'observatoire des mares d’Île-de-France, programme piloté par la Société Nationale de Protection de la Nature. Nul besoin d'être un naturaliste confirmé pour contribuer à ses inventaires, tout le monde peut y participer, c'est le principe même des sciences participatives ! Pour cela il suffit de se connecter sur le site dédié au recensement des mares http://www.snpn.mares-idf.fr puis de créer un compte et localiser votre mare, ensuite vous pourrez alors rentrer vos données d'observations sur la flore, les odonates (ordre d'insectes comprenant les libellules et les demoiselles) et les amphibiens.

Pas encore d'amphibiens aux jardins des couleurs, mais quelques libellules commencent à faire leur apparition et bien d'autres petites bêtes ont pu être identifiées :

- un notonecte, petit insecte aquatique nageant sur le dos OLYMPUS DIGITAL CAMERA

- des larves de moustiques communs

- des daphnies également appelées puces d'eau. Très présentes dans les mares, elles mesurent moins de 2 mm et forment comme des petites tâches roses-grises à la surface de l'eau.

- des limnées, ces escargots bien qu 'étant aquatiques possèdent des poumons et doivent donc remonter régulièrement à la surface pour respirer. Limnee1.jpg

- un gerris, aussi (faussement) appelé araignée d'eau car c'est en réalité un insecte. Il glisse à la surface de l'eau grâce à ses longues pattes qui exercent une tension superficielle sur l'eau.

gerris_3.jpg

- une larve de dytique, qui est l'un des plus grands insectes aquatiques européens OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Photos : Fabien Richard