Depuis un an, nous tâtonnons à la recherche d'une peinture d'extérieur, naturelle, écologique. Jean Werlen, animateur et - accessoirement - constructeur des totems du Jardin des Couleurs - avait testé l'été dernier une technique de peinture à l'huile avec des pigments végétaux. Le rouge - Garance - et le bleu - Indigo - ont plutôt bien tenu, mais il va falloir quand même repasser une couche après l'hiver. Autre inconvénient, son prix : les pigments végétaux sont très, très chers, on doit donc les utiliser avec parcimonie. De plus la peinture à l’huile met plusieurs jours à sécher, ce qui n'est guère pratique en extérieur.
Bilan : à garder pour des travaux de petites surfaces et bien sûr pour les beaux-arts.

Cherchant à peindre des nichoirs, nous avons testé cette fois-ci la technique du "badigeon suédois" et c'est génial !
2016-04-10-FC_10_NichoirsValbon.JPG

Les ingrédients :

  • farine de seigle et eau
  • huile de lin
  • pigments minéraux : ocres
  • un peu de sulfate de fer (pour la tenue à l'extérieur)
  • un peu de savon noir


2016-04-10-FC_27_NichoirsValbon.JPG

2016-04-10-FC_07_NichoirsValbon.JPG

Le matériel :

  • une source de chaleur
  • deux casseroles ou fait-tout
  • des cuillers
  • une balance et un verre doseur

La durée de la fabrication de la peinture : 1 heure ! Une couche suffit, elle très mate, très couvrante. Nous l'avons donc testé sur les nichoirs au Jardin des Couleurs, en atelier et surtout en format évènement avec plus de quarante nichoirs peints durant la Fête du Printemps du Parc George Valbon à La Courneuve. Voir l’album photo sur la page Facebook de l'association.
2016-04-10-FC_71_NichoirsValbon.JPG

Et enfin, les pigments proviennent de la coopérative Okhra, située dans les Baux de Provence. Et la recette ici : peinture_naturelle.pdf